15 mai 2018

Les 3 types d’entreprises qui feront d’excellents partenaires

La plupart des universités comptent sur les partenariats avec les entreprises pour aider l’université à rester en bonne santé économique et les étudiants à trouver un stage ou leur premier emploi après leur diplôme. Mais choisir les entreprises qui parraineront l’université n’est pas chose facile. La bonne nouvelle : toutes les entreprises qui correspondent à au moins un des trois critères suivants décrits dans cet article seront une bonne cible pour votre prochain accord de partenariat.

Les entreprises qui ont besoin de vos étudiants

Commençons par les entreprises qui seront les plus faciles à convaincre : celles qui recrutent déjà vos étudiants. Ces entreprises peuvent avoir d’importants besoins en recrutement ou des besoins plus limités mais plus réguliers. Cela peut être des entreprises locales qui préfèrent recruter des employés qui connaissent le marché local. Enfin, ces entreprises (ou associations, institutions gouvernementales, laboratoires de recherche…) sont au cœur d’accords de partenariat avec des écoles ultra spécialisées.

Vous avez deux moyens de découvrir qui sont ces entreprises. La première méthode utilise des données que vous possédez déjà et se concentre sur les stages. Où vos étudiants font-ils leurs stages en entreprise ? De nombreux étudiants font-ils leur stage dans un ou deux grands groupes ? Entendez-vous parler d’eux à chaque période de stage, lors de la signature des conventions de stage ? Rassemblez les données des entreprises qui utilisent vos formulaires de soumission d’offres d’emploi et examinez le nombre d’offres qu’elles publient. Plus le nombre est grand, plus il y a de chances qu’elles deviennent partenaires.

La deuxième méthode demande un peu plus de recherches, car vous devrez rester en contact avec vos anciens étudiants. Elle fonctionne de la même manière mais pour les premiers emplois. Vos étudiants sont-ils recrutés en grand nombre par une entreprise ? Si c’est le cas, contactez l’entreprise pour suggérer un partenariat officiel et lui permettre de recevoir des profils encore plus qualifiés de votre université. C’est la même chose pour les entreprises plus petites qui recrutent une seule personne à la fois mais le font chaque année. Elles seront peut-être intéressées par des partenariats à petite échelle mais avec beaucoup d’impact. Contactez-les également !

Par ailleurs, cela signifie que la base de données de vos anciens étudiants doit être mise à jour régulièrement. Le moyen le plus facile est de leur envoyer un e-mail une fois par an pour mettre à jour leur numéro de téléphone portable, leur entreprise et leur poste actuel ainsi que leur adresse e-mail.

Les entreprises où vos anciens étudiants s’épanouissent

Nous venons juste d’évoquer la nécessité de rester en contact avec vos anciens étudiants, ce qui est encore plus important pour ce deuxième type d’entreprises. Ils connaissent bien votre université et vos étudiants et seraient ravis de vous aider dans la plupart des cas.

En gardant contact avec vos anciens étudiants, vous pouvez également savoir où ils travaillent à présent. S’ils aiment leur travail, ils auront envie de partager les opportunités d’emploi avec les promotions suivantes. Offrez-leur un moyen facile de le faire en leur permettant par exemple de partager des offres d’emploi sur votre job board interne ou en leur proposant un accès privilégié aux ateliers.

Tant mieux s’ils tirent parti de ces petites attentions. Proposez-leur de signer un accord de partenariat plus large avec l’ensemble de l’entreprise. Ils seront ravis d’aider à financer leur ancienne université tout en développant la notoriété de leur entreprise.

Les entreprises qui font rêver vos étudiants

Dans toutes les universités, certains étudiants sont fermement déterminés à travailler pour une entreprise en particulier après leur diplôme. Il ne s’agit pas toujours de Google ou de Dior.

Les start-up en pleine croissance, les PME locales ou les entreprises qui ciblent un secteur spécifique correspondant à une formation précise dans votre université sont de très bons choix. Faire remplir un petit questionnaire à vos étudiants dans lequel ils indiquent dans quel domaine ils souhaiteraient travailler ou directement quelle entreprise les fait rêver peut vous offrir un aperçu de ce que vos étudiants veulent.

Une fois que vous savez ce qu’ils souhaiteraient faire, n’hésitez pas à contacter ces entreprises pour leur proposer de discuter plus en détails des profils de vos étudiants et leur donner des informations sur les avantages d’un partenariat pour elles. Voir que les étudiants les apprécient déjà et que peu d’efforts seront nécessaires une fois que l’université les aura présentées peut convaincre ces entreprises à travailler avec vous !

Entretenez une bonne relation avec les entreprises où vos anciens étudiants s’épanouissent, contactez les entreprises qui font rêver vos étudiants et travaillez en étroite collaboration avec les entreprises qui ont le plus besoin de vos étudiants.

Publié par
Lexane Sirac
Partager

Articles suivants

[Case Study] Comment l’Icam professionnalise ses étudiants dès la dernière année

La professionnalisation des étudiants se fait de plus en plus tôt : découvrez comment l'Icam professionnalise ses étudiants avant même leur diplôme.

Lexane Sirac
24 juillet 2018
Lire