24 juillet 2018

[Case Study] Comment l’Icam professionnalise ses étudiants dès la dernière année

La professionnalisation des étudiants se fait de plus en plus tôt pour répondre aux écarts entre les besoins des entreprises et les objectifs de l’enseignement supérieur. Les nouvelles stratégies naissent régulièrement au sein des écoles et universités pour mieux accompagner les salariés de demain.

En 2015, l’Icam, école d’ingénieurs généraliste qui dispose aujourd’hui de 6 campus en France et 3 à l’international (Congo, Cameroun, Inde), a créé un pôle Service aux Entreprises. Son objectif : que les étudiants comprennent mieux le monde du travail dès leur formation. Le pôle propose un large panel de prestations (proof of concept, Innovation, R&D, organisation industrielle) à toutes sortes d’entreprises.

Une de ces stratégies consiste à mettre les étudiants au contact de clients véritables dès leur parcours académique. Les élèves ont l’occasion d’adopter une posture plus sérieuse, une “soft skill” qui leur sera utile toute leur vie. Le projet sert aussi le programme de formation : les étudiants ont l’occasion de découvrir à quoi servent leurs apprentissages et de les appliquer de façon transverse.

Au-delà de ces deux avantages principaux, la compréhension des nouveaux besoins de l’industrie ou encore la formation continue des enseignants sur différentes problématiques apportent aussi une valeur ajoutée au programme.

Nous avons eu l’occasion d’interviewer Guillaume Lefevre, le directeur du pôle Service aux Entreprises de l’Icam, pour répondre à toutes les questions que vous pourriez vous poser sur l’initiative.

Publié par
Lexane Sirac
Partager

Articles suivants

Les 3 types d’entreprises qui feront d’excellents partenaires

Dans cet article, nous vous présentons 3 types d'entreprises qui feront d'excellentes partenaires pour vos événements carrières.

Lexane Sirac
15 mai 2018
Lire