21 février 2019

[Tribune] Préparer la nouvelle génération au travail de demain : nous sommes tous responsables !

Lorsque j’ai rencontré Nicolas Lombard, avec qui j’ai fondé JobTeaser il y a désormais plus de dix ans, nous travaillions dans le même cabinet de conseil. Ce monde, où l’on touche à tous les sujets, où les perspectives d’évolution de carrière sont vastes, où les salaires sont plutôt élevés, attire de nombreux jeunes diplômés issus de grandes écoles. Cependant, lorsque nous nous sommes demandé pourquoi nous avions choisi cette voie, ni Nicolas ni moi n’avons trouvé de réponse satisfaisante. Aujourd’hui, nous nous rendons compte que nous étions tout simplement sur des rails, voire même en autopilote. Notre choix de destination finale n’était ni clair ni particulièrement justifié.

Nous sommes loin d’avoir été les seuls. Et aujourd’hui encore, nombreux sont les jeunes - de tous horizons - qui continuent à effectuer leurs choix de carrière par défaut.

La différence aujourd’hui est que le monde change à une vitesse et à une échelle sans pareil. Les jeunes se retrouvent face à des choix de plus en plus complexes : une démultiplication des métiers, des filières et de nouvelles compétences requises pour réussir.

Si les jeunes continuent à faire leurs choix par défaut, je vois deux scénarios possibles. Dans le meilleur des cas, nous créons une génération de switcheurs, phénomène que nous constatons déjà dans la société d’aujourd’hui. Et dans le pire des cas, nous allons vers une société “d’autopilotes”, fondée sur la désillusion totale !

C’est entre autres pour savoir ce qu’en pensaient les jeunes eux-mêmes que nous avons lancé une étude européenne en partenariat avec WISE et Ipsos. Certains résultats nous ont particulièrement marqués.

Les jeunes, bien qu’optimistes, ne se sentent pas préparés à intégrer le marché du travail

Face au futur du travail, 78% des jeunes se disent optimistes (oui, même les français, qui arrivent en dernière place à 72%). Ce qui les enthousiasme : le progrès technologique, les méthodes de travail plus flexibles, et les valeurs qui caractériseront le monde du travail de demain.

Néanmoins, ces jeunes restent réalistes. 1 jeune sur 2 estime qu’il n’est pas préparé à rejoindre le marché du travail. Nous nous en doutions déjà, c’est la raison pour laquelle en 2008, nous avions lancé JobTeaser pour permettre aux jeunes de comprendre le monde de l’entreprise. A l’époque, nous avions lancé une plateforme vidéo qui permettait aux entreprises de présenter leurs métiers aux jeunes.

Il y a quelques années, pour pouvoir mieux servir les étudiants, nous avons changé de modèle. Nous sommes intégrés à l’intranet de nos écoles et universités partenaires, permettant aux étudiants d’avoir accès à des offres d’emploi, des événements entreprises, des articles, des vidéos, et autres contenus leur permettant de mieux saisir la réalité du monde de l’entreprise. Mais aujourd’hui, le besoin des jeunes est toujours plus grand.

Le besoin d’accompagner l’orientation des jeunes est fort, et appelle à la création d’un parcours carrière universel

Quasiment 9 jeunes sur 10 souhaitent être mieux accompagnés dans leur orientation. C’est la raison pour laquelle nous avons récemment ouvert chez JobTeaser un département Recherche, Innovation et Prospective, dirigé par Jérémy Lamri. Pour répondre à l’appel des jeunes, et en partenariat avec les écoles, universités et les entreprises, nous souhaitons transformer le monde de l’orientation. Première étape : mettre en place un parcours carrières universel, qui permettrait aux jeunes d’apprendre à se connaître (par exemple par le biais de tests psychométriques) et de développer leur compétences (à travers des jeux ou des mises en situation), et enfin, trouver un emploi qui leur convient.

Mais ce parcours ne peut pas se faire qu’en une seule fois. Notre conviction est qu’aujourd’hui - et demain encore plus - trouver sa place dans la société est un processus itératif, et ce parcours d’orientation doit permettre qu’on y revienne tout au long de sa carrière. En effet, on ne se prépare plus au monde du travail qu’une seule fois en fin d’études. A l’ère où les jeunes auront 4 métiers avant leurs 32 ans, on doit être prêt à se réorienter tout au long de nos vies.

Selon notre étude, les jeunes, les acteurs de l’éducation et les entreprises estiment que c’est à l’université de préparer la nouvelle génération à leur premier emploi. Chez JobTeaser, nous pensons que cette responsabilité est partagée. La situation inverse serait absurde : comment préparer des jeunes à leurs carrières sans savoir exactement ce qui les attend ?

Aujourd’hui, notre solution nous permet de travailler main dans la main avec les trois acteurs que nous estimons responsables de la préparation au futur : 2 millions de jeunes talents, 60.000 entreprises, et 500 écoles et universités. Ces personnes se retrouvent sur notre plateforme, où elles partagent différents contenus (articles, vidéos, offres d’emploi). Elles se rencontrent physiquement lors de forums de recrutement, ou de manière virtuelle pendant nos chat LIVE vidéo, où les étudiants posent leurs questions aux entreprises.

Mais nous sommes convaincus que nous pouvons aller encore plus loin dans cette démarche. En animant notre communauté, en les rassemblant autour de la même table pour partager leurs challenges et leurs meilleurs pratiques (comme lors d’événements tels que notre Career Services Day annuel), en menant des études comme “Préparer la nouvelle génération à l'évolution du travail", qui font bouger les lignes, nous mettons toutes les chances du côté de la nouvelle génération pour qu’elle puisse communiquer avec les différents acteurs de l’écosystème.

Nous sommes convaincus qu’armés de leur optimisme, d’outils d’orientation adaptés, et accompagnés d’un écosystème unique, les jeunes auront tous les moyens pour s’épanouir dans la société de demain… et ne plus jamais effectuer de choix de carrière par défaut.

Publié par
Adrien Ledoux
Partager

Articles suivants

[Etude] Préparer la nouvelle génération à l'évolution du travail

Découvrez les résultats de notre étude européenne sur les aspirations et les craintes de la nouvelle génération par rapport au futur du travail.

Sara Chatterjee
21 février 2019
Lire
[Etude de cas ] Comment l'université de York optimise le parcours de ses étudiants

Découvrez le programme York Strengths de l'Université de York, qui favorise l'employabilité de ses étudiants.

Sara Chatterjee
9 novembre 2018
Lire
[Case Study] À Grenoble INP, les alumni mentorent les étudiants

Pour engager les étudiants et les anciens élèves, Grenoble INP a mis en place un programme de mentorat. Venez vous en inspirer dans cette étude de cas.

Lexane Sirac
17 juillet 2018
Lire