11 janvier 2019

[Étude de cas] Comment l'Université de Manchester garantit l'égalité des chances des étudiants et jeunes diplômés

Les personnes issues de milieux défavorisés doivent faire face à de nombreux obstacles pour avoir accès à l'enseignement supérieur.

Au Royaume-Uni, le programme « Widening Participation » a pour objectif de mettre tous les étudiants sur un même pied d'égalité, quelles que soient leurs origines.

Avec les agences gouvernementales, les établissements d'enseignement supérieur sont les principaux acteurs de la mise en œuvre de cette stratégie.

Nous avons rencontré Andrew Whitmore, Senior Careers Manager à l'Université de Manchester, pour parler de la manière dont le service carrières de l'université accompagne les étudiants issus de milieux défavorisés.

Comprendre l’initiative Widening Participation

Le soutien de Widening Participation dans les établissements d'enseignement supérieur britanniques se base sur différents facteurs, dont :

  • Le type d'enseignement secondaire qu’on suivi les étudiants (élèves de l'enseignement public vs élèves de l'enseignement privé)
  • Le pourcentage d'étudiants issus de ménages à faibles revenus
  • Le pourcentage d'étudiants issus de « quartiers à faible participation », où les habitants sont moins susceptibles d'aller à l'université
  • Les étudiants en situation de handicap
  • Les étudiants d'origines ethniques spécifiques

L'une des principales caractéristiques du programme Widening Participation est le fait qu’elle intervient tôt dans le parcours d’un étudiant. En effet, sensibiliser les enfants dès l'école primaire et soutenir les lycéens juste avant l'université, pendant les années les plus déterminantes, peut avoir un impact considérable sur leur avenir. Le Manchester Access Programme de l'Université de Manchester aide les étudiants âgés de plus de 16 ans à créer un portfolio mettant en valeur les connaissances et compétences spécifiques qui pourront faciliter leur entrée dans des universités centrées sur la recherche.

Comment le service carrières de l'Université de Manchester fait-il pour guider les étudiants Widening Participation ?

Pour les étudiants actuels, l'approche de l'Université de Manchester s'appuie sur deux objectifs : « aucun obstacle aux études, aucune limite à l'apprentissage ».

" C'est “juste”, c'est pour ça que nous le faisons, mais nous le faisons aussi parce que nous sommes convaincus que le talent doit être dissocié de la la situation personnelle. "

Andrew Whitmore

Sa volonté de créer un environnement diversifié et inclusif pour les étudiants se traduit de différentes façons :

Une aide financière pour l'expérience professionnelle

Pour les étudiants de la ville, déménager pour un stage peut-être difficile, surtout s'il faut payer un loyer à Londres. Mais, refuser une opportunité d'acquérir de l'expérience les désavantagerait à long terme et proposer une bourse aux étudiants qui ont besoin de déménager pour un stage peut faire une énorme différence.

Mentorat et networking

À l'Université de Manchester, il n'existe pas de programme de mentorat spécifique à l’initiative Widening Participation. À la place, les étudiants ont accès dès le départ au réseau d'anciens étudiants de l'Université de Manchester, afin qu'un des anciens étudiants devienne leur mentor pendant six mois. Il est essentiel d'offrir un accès aux activités de mentorat et de networking aux élèves ayant un faible capital social, car sans cela ils ne posséderaient peut-être pas les ressources et contacts nécessaires pour réseauter.

Des événements de networking destinés aux étudiants issus de la diversité sont aussi organisés de manière régulière. Mais, Andrew Whitmore constate que certains étudiants ne sont pas vraiment à l'aise avec cette étiquette de « minorité » et préfèrent chercher un travail de « manière conventionnelle ». Cela suggère que des initiatives de sensibilisation pourraient aider à changer la vision que les étudiants ont de ces programmes, afin qu'ils les voient comme un moyen comme un autre de trouver le bon poste.

Opportunités d'emploi et de stage

Les anciens étudiants de l'Université de Manchester proposent également des stages à l'étranger de quelques semaines aux étudiants de l’initiative Widening Participation. Après deux ou trois semaines de travail et de voyage à l'étranger, les étudiants retournent à l'université pour présenter ce qu'ils ont appris aux employés de l'université.

L'Université de Manchester recrute aussi des stagiaires pour l'été et privilégie les étudiants Widening Participation, utilisant le programme comme outil de recrutement. Le service carrières indique également les entreprises offrant les meilleures opportunités aux jeunes diplômés qui ont fait partie du programme Widening Participation.

Comment la réussite de Widening Participation est-elle évaluée à l'Université de Manchester ?

L'Université de Manchester publie un rapport annuel sur Widening Participation, évaluant la réussite de ses initiatives. Les dernières données montrent que l’université a réussi à ouvrir ses portes aux étudiants de milieux défavorisés :  29,2 % des étudiants en licence à l'Université de Manchester sont issus de ménages à faibles revenus, avec des revenus annuels de moins de 25 000 £ (28 222 €).

Mais Widening Participation ne consiste pas seulement à permettre aux étudiants issus de la diversité d'entrer à l'université. In fine, l’objectif du programme est de garantir qu'ils puissent gravir l'échelle sociale sur le marché du travail.

La moyenne des résultats de l'employabilité des diplômés sur ces cinq dernières années montre que l'écart entre les étudiants Widening Participation et les étudiants des groupes socio-économiques plus élevés continue à se resserrer.

Mais, les résultats généraux sont moins positifs lorsqu'on examine les revenus. Même si tous les groupes gagnent plus lorsqu'ils ont un diplôme, les diplômés Widening Participation rattrapent rarement ceux issus de milieux favorisés et avec un fort capital social.

Aujourd'hui, c'est une priorité essentielle pour le service carrières de l'Université de Manchester : l'égalité des chances et le mentorat pour les étudiants de tous les horizons sont une première étape clé, mais combler l'écart des salaires est le nouvel objectif à atteindre et exige l'engagement des services carrières et des employeurs.

L'Université de Manchester cherche à attirer les meilleurs étudiants de tous les horizons car la diversité de la communauté étudiante favorise le dynamisme et la cohésion de l'environnement socio-culturel. La responsabilité de l'université va bien au-delà des trois ou quatre ans passés à l'université. Faire partie du programme Widening Participation est censé définir l'ensemble de la trajectoire professionnelle d'un étudiant.

Publié par
Sara Chatterjee
Partager

Articles suivants

Le guide du débutant pour monter un service carrières performant

Votre établissement n'a pas de services carrières établi ? Voici une liste de ce que vous pouvez faire, étape par étape, pour le lancer.

Lexane Sirac
9 octobre 2018
Lire
L’essentiel du Career Services Day 2018

Revivez l'essentiel du Career Services Day 2018 et téléchargez les présentations de la journée.

Lexane Sirac
22 juin 2018
Lire
Avec JobTeaser, votre Career Center est déjà conforme au RGPD

Avec JobTeaser, vous n'avez pas à vous inquiéter du RGPD pour votre Career Center : découvrez pourquoi.

Lexane Sirac
19 février 2018
Lire