4 juillet 2019

[Interview] Laura Lesueur : “Je pense qu’il faut donner toutes les clés à la nouvelle génération pour qu’elle puisse agir vite et efficacement”

Laura Lesueur est Director of Learning chez 360Learning, plateforme de formation qui réforme le e-learning pour faire de la formation digitale une aventure collective. Pour remplir cette mission, 360Learning a mis en place un modèle d’organisation décentralisé et horizontal, basé sur des périmètres d’activité clairement définis et la construction d’une forte culture du feedback. Nous avons interrogé Laura afin de mieux comprendre comment détecter le talent, le valoriser, et mettre en place des modèles d’organisation qui font progresser l’ensemble des collaborateurs. 

🖊️ Comment détecter le potentiel d’un salarié pour pouvoir valoriser et développer ce savoir dans l’entreprise ?

Au quotidien, on remarque des personnalités plus engagées que d’autres. Par exemple, certains salariés partagent naturellement leurs connaissances à leurs collègues au détour d’une réunion ou d’un échange informel. Les leaders en entreprise ont cette volonté naturelle de partager et de transmettre aux autres, ils vont aussi initier des projets ou des idées. Ces personnes qui sont actives et qui transmettent aux autres contribuent à créer une émulation en interne qui sera bénéfique pour l’ensemble des collaborateurs et pour l’entreprise.

Pour valoriser et développer ce savoir, l’entreprise doit mettre à disposition de ces leaders des moyens de créer des contenus sur un sujet qu’ils maîtrisent et permettre un partage plus vaste en interne. La décentralisation de la formation et la création de ce type de contenu permettent de valoriser les experts et de transmettre des connaissances. 

Pour suivre les projets des uns et des autres on peut aussi utiliser un outil collaboratif comme Trello afin de mettre par écrit tous les apports des contributeurs individuels de l’entreprise. Ainsi, tout le savoir est accessible à tous et les salariés sont libres de consulter ces écrits quand ils le souhaitent et autant de fois que possible.

🖊️ Avec l'arrivée sur le marché du travail de la génération Z, comment capitaliser sur les forces de cette génération ? Et à l’inverse, comment la former, la faire progresser ?

C’est une génération qui a besoin de sens. Elle a envie d’être impliquée, autonomisée mais aussi responsabilisée. Je pense qu’il faut leur donner toutes les clés pour pouvoir agir vite et efficacement. Il faut donc développer un canal très direct entre l’expertise d’un collaborateur et l’ensemble de l’entreprise.

Ce partage de connaissances passe forcément par des outils et c’est ce que nous proposons avec la Learning Engagement Platform (LEP) dont la particularité est de remettre  l’engagement au coeur de l’apprentissage. On parle d’engagement à la fois pour les salariés qui apprennent sur la plateforme mais aussi pour les formateurs ou les experts qui créent du contenu. 

" Nous avons déjà cet état d’esprit avec le réseau social Instagram : on partage tous du contenu pour en faire profiter les autres, montrer notre expertise, créer de l’engagement autour de nos valeurs ou passions. En entreprise, cela fonctionne aussi : si vous avez une expertise sur les méthodes agiles par exemple, vous pouvez diffuser vos connaissances à n’importe quelle personne grâce à un outil de création qui est très engageant et très simple. "

Pour les entreprises qui veulent rester compétitives et devenir des organisations apprenantes, tout l’enjeu est de favoriser les interactions directes entre les experts et le reste des collaborateurs.

🖊️ Vous parlez «d’organisation apprenante», comment le devenir ?

«L’organisation apprenante», c’est un concept dont tout le monde parle, que tout le monde connaît mais que personne ne sait définir ! Pour nous, la définition d’une organisation apprenante est très concrète : une entreprise devient une organisation apprenante quand 5% de sa masse salariale forme les autres collaborateurs sur des sujets ou thématiques qui ont un impact direct sur le business.

Notre baseline - «Connecting Leaders to Learners» - renvoie directement à cette définition de l’organisation apprenante. Pour le devenir, il est impératif de développer un canal de communication direct et décentralisé entre l’expert et l’apprenant.

Il est important de noter qu’on ne devient pas une organisation apprenante en un jour ! C’est un processus sur le long terme. Grâce à notre plateforme, nos clients produisent 5% de leaders en 3 ans pour des entreprises comme Safran ou Criteo par exemple.

🖊️ Vous avez mis en place un modèle de management innovant chez 360Learning. Pouvez-vous nous le présenter ?

Depuis le début chez 360Learning, nous avons mis en place le modèle Convexity. C’est un modèle d’organisation qui repose sur très peu d’autorité, qui nécessite un fort degré de responsabilisation et un focus sur son propre scope. Bien entendu, les salariés peuvent travailler sur des projets transverses mais ils restent en priorité concentrés sur leurs missions. Le principe est de bien faire un grand nombre de petites missions bien définies, plutôt que de faire à moitié un peu de tout.

" Le modèle Convexity implique aussi une grande transparence ainsi qu’une forte culture de l’écrit : c’est-à-dire que tout est partagé par écrit sur un outil collaboratif (comme Trello par exemple). Tout le monde peut ainsi avoir accès à l’information, ce qui fluidifie le travail de tous !"

Enfin, au niveau de la culture d’entreprise, c’est important de s’adapter au mode de vie de la nouvelle génération. Chez 360Learning, nous sommes laissons beaucoup de liberté avec par exemple, la possibilité de pouvoir faire du home office sans limite, de poser des vacances quand on le souhaite. Et nous avons constaté que les collaborateurs n’en abusent pas, donc je suis doublement convaincue que c’est un modèle qui fonctionne.

🖊️ Complétez la phrase : «Quand la gen Z prend le pouvoir dans l’entreprise ...» 

… on arrive au modèle de l’organisation apprenante et à une entreprise qui est beaucoup plus armée pour répondre aux enjeux de demain. Car elle est plus compétitive, plus agile, plus transparente et donc les employés sont plus attachés à l’entreprise et le turnover diminue grandement. Et cette prise de pouvoir, elle passe avant tout par le partage de connaissances de manière simple et accessible pour tous les collaborateurs. 

Publié par
Sara Chatterjee
Partager

Articles suivants

4 actions concrètes pour faire vivre votre culture d'entreprise

La culture se vit en interne et se communique en externe. Plus qu’une stratégie de com RH, elle est en effet ce qui rassemble les collaborateurs et forme une organisation. Les clés ? Une vision et une histoire communes, des codes et des valeurs partagés. 

Sara Chatterjee
9 juillet 2019
Lire
Employee advocacy : 3 étapes pour faire de vos collaborateurs des ambassadeurs 

JobTeaser s’est associé à Briq (le système de reconnaissance collaborative qui encourage, récompense et mesure l’engagement de vos collaborateurs) pour vous communiquer les 3 étapes clés à mettre en place pour faire de votre stratégie d’employee advocacy un succès. 

Jérémie Sicsic & Sara Chatterjee
1 juillet 2019
Lire
Le podcast, nouveau levier incontournable de la marque employeur

Encore relativement peu utilisé par les entreprises pour promouvoir leur marque employeur, le podcast est pourtant LE média qui monte, notamment auprès de la nouvelle génération ! Zoom sur ce format qui s'immisce dans notre quotidien, et qui permet des conversations authentiques et humaines.

Sara Chatterjee
9 juillet 2019
Lire

Vous souhaitez recevoir nos conseils par email ?

Abonnez-vous pour recevoir notre newsletter tous les mois

Téléchargez notre livre blanc Empowering the New Gen !

Toutes les clés pour faire de l'entreprise un lieu d'impact et d'épanouissement pour la nouvelle génération

Télécharger le livre blanc