20 août 2019

L’état des lieux : l’indispensable première étape pour créer sa marque employeur

A l’heure où 83% des embauches commencent par une recherche en ligne par un candidat, valoriser sa réputation et rendre son image de marque plus attrayante devient un incontournable pour les entreprises. Mais pour savoir quelles cartes vous avez en main pour vous différencier d’une concurrence omniprésente, l’état des lieux est une étape tout aussi nécessaire ! Un “diagnostic” de votre marque employeur construit et efficace contribuera à développer votre attractivité auprès de vos futurs collaborateurs et à fidéliser vos salariés. 

En effet, même si vous ne vous êtes jamais préoccupé de votre marque employeur, vos candidats se font forcément une image de vous. Réseaux sociaux, avis de vos collaborateurs, site carrières :  nombre de moyens sont aujourd’hui à la disposition des candidats pour se faire une idée précise de vos méthodes internes. L’état des lieux de votre marque employeur vous permettra une bien meilleure maîtrise du storytelling autour de votre entreprise.

Dans cet article, JobTeaser et Easyrecrue s’associent pour vous livrer les 5 étapes clés d’un diagnostic efficace de votre marque employeur ! 

Etape N°1 : Faites un benchmark concurrentiel  💯

 Tour d'horizon de vos concurrents directs et indirects, le benchmark vous permettra de découvrir les pratiques existantes qui ont su faire leurs preuves dans d’autres structures. 

  • Pour un benchmark réussi, analysez en priorité les offres d’emploi d’entreprises comparables à votre structure en termes de taille et de secteur d’activité. Tel un candidat, testez leur parcours pour vivre l’expérience candidat intégralement et n’en conserver que le meilleur. 

Simplicité du parcours, ergonomie de la page, wording utilisé pour donner envie aux candidats d’aller plus loin, visuels mis en avant, chatbot pour vous orienter… dans votre étude concurrentielle, rien ne doit être laissé au hasard !

  • De manière plus globale, renseignez-vous sur les actions mises en place par les marques qui ont su se faire connaître et qui sont aujourd’hui estimées pour la qualité de leur marque employeur. Google ou Salesforce sont souvent des références dans le domaine. Sans parler de vous aligner à leurs méthodes qui demandent un budget plus que conséquent, cela pourrait vous donner des idées de pistes à suivre…

Vous souhaitez recruter les meilleurs talents ? Positionnez-vous de manière à optimiser et qualifier vos candidatures ! Une récente étude réalisée par Easyrecrue auprès des FBS120 a justement mis en évidence pour vous les éléments suivants :

  • 28 clics en moyenne sont requis pour postuler et la valeur maximale est de 125 
  • 67,3% des entreprises imposent aux candidats la création d’un compte pour postuler
  • Le temps maximal pour postuler est 26 minutes 

Ce qu’il faut retenir de cette étude ? Qu’une expérience candidat réussie passe par une personnalisation de l’échange avec l’utilisateur et un suivi jusqu’au bout de la procédure, et ce, même en cas de refus de la candidature. Cette étude nous affirme par ailleurs que l’ergonomie du site est primordiale dans l’expérience recrutement. Dans ce cadre, 85% d’entre elles disposent d’une version mobile.

En vous positionnant sur des créneaux où les entreprises du FBS120 sont moins visibles, vous aurez l’opportunité de vous créer un véritable avantage concurrentiel. Laissez ensuite émerger les idées dans votre esprit !

Etape N°2 : Définissez vos cibles et les meilleurs moyens de les atteindre 🎯 

Afin de vous assurer de trouver le candidat idéal, commencez par définir des typologies de profils que vous recherchez. Cela aidera à adapter votre discours marque employeur aux attentes de chaque personne.  

Chez JobTeaser par exemple, nous avons défini trois cibles prioritaires : 

  • Les profils business, plutôt seniors : marketing, commerciaux etc... mais avec quelques années d’expérience
  • Les profils tech : développeur, data analyst, data scientist, etc...
  • Les internationaux : des personnes natives des marchés sur lesquels nous souhaitons nous développer  

Cette classification nous permet d’adapter notre démarche face à des profils aux comportements et aux attentes très différents dans un processus de recrutement. 

Par exemple, les profils tech sont particulièrement sensibles aux perspectives de formation ou à la possibilité de faire du télétravail. Quant aux internationaux, les attentes seront davantage orientées vers les déplacements exigés, la culture, la langue ou encore le salaire proposé par l’entreprise par rapport à leur marché local.

Etape N°3 : Etablir un mapping de vos processus RH 🗺️

L’établissement d’un état des lieux complet passe ensuite pas la définition des “touch-points” de votre marque employeur.

  • Un site corporate d’abord, qui doit refléter de façon claire et évidente vos valeurs, votre culture et vos engagements en tant qu’entreprise, 
  • La construction de vos offres d’emploi qui doit répondre de manière efficace aux attentes de vos publics cibles 
  • Vos réseaux sociaux, dont le discours et les contenus doivent avoir été pensés pour votre cœur de cible
  • Enfin, la manière dont vos collaborateurs parlent de vous, facteur clé d’un développement positif de votre marque employeur

Faites ensuite l’audit complet de votre e-réputation sur l’ensemble de ces touch points.

 Pensez à vérifier la cohérence dans votre discours en répondant à des questions de type :

  • Quel est le discours tenu sur chaque touch-point ? 
  • Certains discours sont-ils divergents ? 
  • Quels types de contenus pourraient intéresser vos  cible ? 
  • Ou encore, comment renforcer l’engagement de vos publics cibles ?

Ces éléments vous aideront par la suite à porter un discours construit et adapté.

Enfin, il s’agira de mener une réflexion sur l’expérience candidat en étudiant par exemple les retours faits sur Glassdoor ou en demandant directement à vos candidats (par le biais d’une enquête) de vous faire un retour sur leur vécu. De cette manière, vous pourrez plus facilement pointer les défaillances de votre démarche existante !

Etape N°4 : Mener des interviews qualitatives en interne 🎤

En menant des interviews en interne, vous responsabilisez les collaborateurs autour d’une démarche stratégique en leur apportant une forme de reconnaissance. D’autre part, qui de mieux que vos collaborateurs pour vous faire un retour sincère sur votre marque employeur ? Premiers ambassadeurs de votre entreprise, ils seront les mieux placés pour vous aider à trouver la démarche la plus adaptée à votre contexte interne !

Chez JobTeaser, nous avons mené 4 workshops, auprès du comité de direction, des managers, des équipes tech et des internationaux. L’objectif ? Clarifier la vision attendue et la perception de la marque employeur selon les catégories de profils existant chez nous. Nous avons donc mis en place: 

  • un atelier “vision” avec le comité de direction pour : déterminer avec précision la vision marque employeur des dirigeants d’ici les 5 prochaines années . 
  • identifier les indicateurs de performance clés (KPI) à mettre en place dans ce sens.
  • un atelier “personas” visant les collaborateurs représentatifs de nos cibles (la cible tech, la cible business et la cible internationale) : cette approche marketing nous a offert quant à elle la possibilité de construire un discours cohérent et en adéquation avec chacune des cibles définies en amont.

Etape N° 5 : Mener une étude quantitative auprès de vos collaborateurs 📊

En interrogeant vos salariés, vous prenez le pouls de la satisfaction de vos collaborateurs en interne et percevez mieux le regard qu’ils ont sur la structure pour laquelle ils travaillent. Les études quantitatives sont des outils excellents pour mesurer et comprendre ce qui motive vos collaborateurs. 

Pour plus de légitimité, faites appel à une entreprise externe type Happy at Work ou Gallup. De cette manière, vos collaborateurs répondront plus librement aux questions qui leur seront posées et l’enquête gagnera en légitimité !

Le diagnostic terminé, il s’agira d’établir une stratégie “in to out” qui consiste à valoriser à l’externe ce qui est fait en interne. Cet état des lieux vous donnera l’opportunité de cibler les bonnes personnes tout en portant le bon discours, sur les supports adaptés. 

 

Pour encore plus de conseils sur la construction de votre marque employeur, téléchargez notre mini book "Faire un état des lieux de sa marque employeur”

Publié par
Sara Chatterjee
Partager

Articles suivants

Événements de recrutement : à vos matchs, prêts, partez !

Aujourd’hui, il est également possible de donner aux candidats un accès aux technologies de matching. Nombreux sont les avantages, notamment sur vos événements de recrutement.

Camille Moreau
16/09/2019
Lire
5 idées pour mettre en lumière vos métiers inconnus des étudiants et jeunes diplômés  

Comment convaincre cette nouvelle génération de travailleurs ultra connectée, en quête de transparence et portée par le sens ? Top 5 des idées pour mettre en lumière vos métiers.

Laure Girardot
3 septembre 2019
Lire
4 actions concrètes pour faire vivre votre culture d'entreprise

La culture se vit en interne et se communique en externe. Plus qu’une stratégie de com RH, elle est en effet ce qui rassemble les collaborateurs et forme une organisation. Les clés ? Une vision et une histoire communes, des codes et des valeurs partagés. 

Sara Chatterjee
9 juillet 2019
Lire

Vous souhaitez recevoir nos conseils par email ?

Abonnez-vous pour recevoir notre newsletter tous les mois

Téléchargez notre livre blanc Empowering the New Gen !

Toutes les clés pour faire de l'entreprise un lieu d'impact et d'épanouissement pour la nouvelle génération

Télécharger le livre blanc