25 octobre 2018

3 étapes pour améliorer votre expérience candidat auprès des Millennials

Souvent négligée, l’expérience candidat est pourtant un pilier de la marque employeur. C'est d'autant plus vrai pour les jeunes talents ! Transparence, authenticité, rapidité... Autant d'attentes qui nécessitent de challenger ses fondamentaux pour ne pas passer à côté du candidat idéal.

Suite à notre webinar “Boostez votre expérience candidat pour les Millennials ! ”, retrouvez ici l’ensemble des recommandations de nos intervenants.

🤔 L’expérience candidat, c’est quoi ?

Il s’agit de l’ensemble du parcours candidat, de la recherche de l’offre jusqu’à son arrivée dans l’entreprise. Au delà des moyens techniques mis en place par l’entreprise, l’expérience candidat correspond avant tout à un ressenti.

Pourquoi s’y intéresser ?

Il y a plusieurs raisons de soigner l’expérience candidat :

👿 Parce que c’est la guerre (des talents)

La pénurie des talents a atteint un niveau record en 2018. Pour un candidat indécis, l’expérience candidat est ce qui peut faire la différence entre deux entreprises.

🐝 Parce qu’il y a un risque de “bad buzz”  

Aujourd’hui, nombreuses sont les plateformes permettant aux candidats de laisser leur avis sur leur expérience, et ceux qui communiquent le plus facilement sont les moins satisfaits !

" Mon pire souvenir en tant qu'étudiante ? Un jour, j'ai passé un entretien et après l'entretien, plus de nouvelles. Je ne postulerai plus jamais là."

Juliette, M2 en Communication

🔎 Parce que les jeunes ont besoin de transparence

Selon notre étude, “Gen Z : comment les recruter ?” , 90% des jeunes jugent très important de recevoir une réponse à leur candidature, même si elle est pré-enregistrée. Face à une génération qui a besoin d’être rassurée tout au long d’un processus de recrutement, une réflexion sur l’expérience candidat devient essentielle.

Inutile d’en faire des tonnes

Webséries, lieux éphémères, escape games… Certaines entreprises ont les moyens de mettre en place des dispositifs impressionnants pour épater leurs candidats. Néanmoins, avant d’en arriver là, il existe des solutions simples, efficaces et rapides à mettre en place pour soigner votre expérience candidat.

Etape 1 : L’expérience candidat commence même avant la candidature

📋 L’offre : premier levier de communication

71% des candidats réclament plus de transparence en matière d’offres. Soyez donc vigilants sur les points suivants :

Avez-vous bien défini les objectifs du poste et les tâches précises ?

En lisant l’offre, le candidat doit facilement pouvoir se projeter dans son quotidien chez vous.

Avez-vous bien détaillé les différentes étapes de processus de candidature ?

Dans la mesure du possible, si vous savez qu’il va rencontrer des opérationnels, des dirigeants, ou travailler sur un cas pratique, précisez-le pour donner de la visibilité à vos candidats.

Êtes-vous restés fidèle à l’identité de votre entreprise ?

Inutile de tutoyer le candidat dans l’offre si cela ne reflète pas votre culture d’entreprise, ou de donner l’impression que le jeune talent travaillera sur des sujets stratégiques s’il sera en réalité plutôt sollicité sur de l’opérationnel….

Vous retrouverez l’ensemble de nos recommandations sur la rédaction de l’offre d’emploi idéale dans notre tuto vidéo “Rédiger l’offre d’emploi idéale”.

💻 Soigner sa marque employeur

80% des candidats font des recherches sur l’entreprise avant même d’envoyer leur candidature. Pour vous assurer que vos candidats ont bien accès à toutes les informations dont ils ont besoin, posez-vous les questions suivantes :

Les informations sur votre entreprise sont-elles faciles d’accès et à jour ?

Votre page JobTeaser, votre site corporate et votre page Glassdoor doivent donner les mêmes informations et chiffres clés sur votre entreprise.

Le petit + : avez vous du contenu qui cible précisément les jeunes talents ?

Misez sur la vidéo pour cette génération de “digital natives”. Pour leur permettre de se projeter dans votre entreprise, vous pouvez aussi publier des témoignages de vos collaborateurs. Ces petites astuces permettront au candidat de se sentir en confiance même avant d’avoir déposé son CV chez vous !

Etape 2 : De la candidature à la réponse finale

Une fois que le candidat a postulé chez vous, certains aspects sont à bien garder en tête :

💬 Misez sur la transparence

Etablissez un parcours candidat simple et fluide

Un CV, un formulaire de six pages, une lettre de motivation, cinq lettres de recommandations, un diplôme certifié conforme….  Il faut en finir avec l’idée que les candidats les plus motivés sont ceux qui iront jusqu’au bout de processus interminables. Aujourd’hui, les candidats recherchent en priorité un processus simple et “mobile first” : 3 candidats sur 4 utilisent leur smartphone pour rechercher des offres.

Communiquez avec le candidat tout au long du parcours

Même si le mail est automatique, les jeunes talents aujourd’hui jugent très important de recevoir une réponse à leur candidature. Dans la mesure du possible, faites-leur savoir :

  • Que vous avez bien reçu leur CV
  • Que leur dossier a été transmis aux équipes opérationnelles
  • Que vous revenez vers eux sous X jours

Un candidat avec qui vous communiquez fréquemment vous tiendra lui-même au courant d’éventuels changements de situation, et arrivera plus confiant en entretien.

🕵️‍Rappelez-vous qu’en entretien, le candidat vous évalue, lui aussi

Un entretien se fait “à deux sens” : le candidat est lui-même en train de déterminer si votre entreprise lui correspond ! Cette petite “checklist” vous permettra de vous assurer qu’il garde la meilleure impression de l’entreprise et de vos collaborateurs :

Soignez l’accueil

Certaines petites attentions contribuent de manière significative à mettre les candidats à l’aise. Assurez-vous d’avoir bien réservé une salle, proposez café ou verre d’eau au candidat, donnez-lui de la visibilité sur la structure même de l’entretien.

Communiquez sur la culture et l’organisation de l’équipe

La culture d’entreprise doit se sentir dans votre discours et votre attitude envers le candidat. Si l’entretien se déroule dans vos locaux, n’hésitez pas à lui proposer une visite des lieux. Chez JobTeaser par exemple, nous sommes particulièrement fiers de notre cafétéria d’esprit “Campus”, et la faisons souvent visiter à nos candidats.

Répondez de manière précise et transparente

En fin d’entretien, les candidats sont souvent invités à poser leurs questions sur le poste. Ce moment est crucial : il ne faut pas hésiter à identifier les points qui inquiètent le candidat, ou lui paraissent flous. En répondant, misez sur la transparence, et surtout ne “survendez” pas le poste ! Et enfin, dans la mesure du possible, continuez à donner de la visibilité au candidat sur les prochaines étapes : quand peut-il s’attendre à ce que vous reveniez vers lui ? Aura t-il d’autres personnes à rencontrer ? Peut-il vous contacter s’il a d’autres questions sur le poste ou l’entreprise ?

Etape 3 : Donner une réponse définitive au candidat

Une fois que vous avez pu débriefer avec les équipes opérationnelles et avez pris une décision définitive sur le candidat vient le moment délicat où il faut la lui annoncer ! Il y a deux cas de figures, et chacun a ses particularités :

👍 En cas de “non”, transformez le refus en expérience constructive

Cela n’a pas marché entre vous pour cette fois-ci, mais la conversation ne s’interrompt pas nécessairement : rappelez-vous qu’un candidat refusé aujourd’hui peut tout à fait répondre à vos besoins demain. Nos conseils pour laisser un bon souvenir à ce candidat malgré le refus :

Prévenez-le dans un délai raisonnable

Sans refuser un candidat dans la minute où vous recevez son CV, ou dès son arrivée à l’entretien, il est inutile de le faire attendre plusieurs semaines si vous êtes certain qu’il ne correspond pas à vos besoins ! Privilégiez l’efficacité, la transparence, et le respect envers ce candidat qui a fait l’effort de postuler chez vous.

Donnez des pistes d’amélioration si possible

Dans la mesure du possible, motivez votre refus. Peut être que le candidat n’avait pas les bonnes qualifications, trop peu d’expérience pertinente, ou n’a pas été assez performant sur votre cas pratique. Cela lui permettra de travailler ces points pour ses prochaines candidatures.

Invitez vos candidats à faire un retour d’expérience

N’hésitez pas à demander à vos candidats comment ils ont vécu l’expérience candidat chez vous, et de laisser un avis s’ils le souhaitent sur votre page Glassdoor. Cela vous permettra de vous adapter constamment au besoins des jeunes talents, et de construire une belle vitrine de votre entreprise (selon une étude Textkernel, seuls 8% des RH récoltent un retour d’expérience : un bon moyen de vous démarquer !)

👌 Si c’est “oui”, l’onboarding commence dès la réponse !

Vous avez trouvé la perle rare ? Il y a certaines règles à respecter pour vous assurer que le candidat soit aussi enthousiaste que vous :

Prévenez-les le plus rapidement possible

Tout est dans le timing : sans nécessairement les rattraper dans la rue dès leur départ pour leur annoncer la bonne nouvelle, essayez de les tenir au courant de votre décision dès que celle-ci est définitive. Cela permettra au jeune talent d’interrompre sa recherche et commencer à se projeter chez vous.

… Mais laissez leur le temps de réfléchir !

Une fois que vous avez contacté le candidat, il peut être contre-productif d’exiger une réponse sur le champ. Un jeune talent n’a pas beaucoup d’expérience : donnez-lui au moins 24 heures pour consulter ses proches, ses professeurs, et être bien certain de vouloir vous rejoindre.

Restez en contact jusqu’à l’arrivée dans l’entreprise

Une fois que le jeune talent a accepté votre offre, restez en communication avec lui afin de le rassurer sur son arrivée dans votre entreprise. Si la date d’embauche est encore loin, n’hésitez pas à commencer à l’intégrer dans l’équipe, par exemple en lui partageant le programme de la première journée, un document d’onboarding ou une invitation à un afterwork !

Une bonne expérience candidat signale le début d’une expérience collaborateur de qualité. En soignant le parcours et l’accueil de votre candidat, mettez toutes les chances de votre côté pour l’embarquer dans votre mission sur le long terme !

Pour encore plus d’informations et de conseils, regardez notre tuto vidéo “Boostez votre expérience candidat pour les Millennials !

Publié par
Sara Chatterjee
Partager

Articles suivants

[Décryptage] : Comprendre les compétences du 21ème siècle

Face à la transformation profonde de notre société et nos manières d’appréhender le monde du travail, la nouvelle génération doit se former aux compétences du 21ème siècle.

Jérémy Lamri & Sara Chatterjee
14 décembre 2018
Lire
[Interview] La Mission Handicap, levier de diversité des jeunes talents en entreprise

Nous discutons avec la Société Générale et Wavestone de la manière dont elles recrutent et intègrent les personnes en situation de handicap à leurs équipes opérationnelles.

Sara Chatterjee
3 novembre 2018
Lire
Comment recruter, onboarder et fidéliser vos jeunes commerciaux

Maxime Liebens, le roi du "blitzscaling" et VP Sales chez JobTeaser, vous livre ses secrets pour sourcer et former des jeunes commerciaux.

Maxime Liebens
9 octobre 2018
Lire