Lundi 24 Mai

Comment bien recruter et accueillir un alternant ? 

Étape 1 : soigner votre offre d’emploi 

Quel que soit le type de contrat proposé, l’offre d’emploi constitue votre vitrine. Selon une enquête JobTeaser sur les jeunes talents datant de novembre 2020, 19% d’entre eux estiment que les offres d’emploi sont peu ou pas claires. Ils souhaitent y trouver le maximum d’informations sur votre besoin en recrutement, mais aussi sur la culture de votre entreprise.

Voici donc nos conseils pour attirer les alternants au sein de votre entreprise : 

  • Soyez transparent quant aux missions du poste, n’hésitez pas à entrer dans les détails. 
  • Partagez vos valeurs et soyez précis sur votre culture d’entreprise, les nouvelles générations sont en quête de sens dans leur vie professionnelle : n'oubliez pas d'évoquer votre politique RSE et vos engagements.
  • Pour relayer votre offre et lui accorder un maximum de visibilité, vos collaborateurs sont les meilleurs ambassadeurs de votre société : ils peuvent ainsi partager l’offre sur leur profil LinkedIn et au sein de leur réseau.

Étape 2 : réduire la longueur de votre processus de recrutement. 

Toujours selon l’enquête sur les jeunes talents de JobTeaser, plus de la moitié (55%) des répondants estime que le processus s’étale sur une trop longue durée. L’idéal serait de réduire le processus de recrutement en 3 à 4 étapes maximum : 

  • candidature 
  • entretien téléphonique 
  • entretiens + case study
  • closing

Plus votre processus sera rapide, moins le candidat aura le temps de se tourner vers d’autres propositions d’entreprises. Dans le cas où le candidat ne vous convient pas, justifiez votre refus en évitant le fameux mail automatique. Si votre refus intervient dès l’étape des envois de CV, une réponse personnalisée par mail suffit. Petite astuce : vous pouvez très bien proposer à votre candidat de réserver un créneau sur votre calendrier pour en parler. Plusieurs outils comme Calendly permettent de proposer des créneaux très facilement et de les intégrer à votre message mail. En revanche, un retour à l’oral est souhaité dans le cas d'un candidat déjà reçu en entretien. 
Sachez que dans tous les cas, vos candidats partageront leur expérience de recrutement avec leurs proches. En effet, pendant une recherche d’emploi, leur sensibilité sera exacerbée. Une expérience vécue de manière positive fera d'eux les promoteurs de votre marque. Mais l’inverse est également vrai : votre image de marque risque d’être dégradée en cas de mauvaise expérience. 

Étape 3 : Garantir un “préboarding” de qualité pour fidéliser vos alternants dès la première impression. 


Une fois votre alternant sélectionné, envoyez lui par mail quelques jours avant son arrivée le programme de son premier jour. Dans le même esprit, équipez et outillez vos managers d’une fiche onboarding détaillant toutes les actions qu’ils auront à effectuer durant les 1ères semaines pour être certain que tout sera bien réalisé et que l’alternant soit bien accompagné. Être sans repère quand on arrive dans une nouvelle entreprise est très déstabilisant, d'autant plus dans le cas d'un premier job comme c'est souvent le cas avec les alternants. Mettez à disposition dès sa proposition d’embauche plusieurs éléments : 

  • pour permettre à votre alternant de prendre de l’avance, partagez les éléments de votre stratégie, quelques chiffres clés, succès en interne, le lexique des mots que vous utilisez en entreprise,
  • répondez à ses questionnements en utilisant une FAQ digitale (Questions fréquemment posées), par exemple ce qu’il faut faire / ne pas faire, les horaires, les questions relatives à la mutuelle… 
  • présentez rapidement ses interlocuteurs clés.

Si vos alternants arrivent en même temps, n’hésitez pas à partager des informations sur la nouvelle promotion qui arrive afin de créer un esprit d’équipe. 


Etape 4 : Gérer l’onboarding sur la durée


L’important pour l’arrivée de l’alternant est qu’il sente qu’il est attendu. Sinon, l’effet déceptif risque de le marquer lors de son arrivée. Par exemple, une 1ère semaine mal organisée ou un matériel informatique non préparé lors du 1er jour risque d’engendrer de la frustration. 
Pour préparer le matériel, Workelo propose par exemple des “workflow” qui notifie chaque personne des actions qu’il a à réaliser en amont de l’arrivée de l’alternant. De manière générale, dans le contexte actuel  où une partie de l’intégration se fait à distance, il faut soigner l’intégration sociale de l’alternant en l’aidant à se construire son réseau. Par exemple, chez JobTeaser, tous les membres du comité de direction viennent présenter leur département durant le premier mois d’alternance. Il existe aussi un système de « buddy » : une personne accompagne les alternants de manière informelle. L’esprit d’appartenance se cultive ensuite via l’organisation d’évènements pour apprendre à se connaitre, créer une vraie communauté.

Une fois l’intégration terminée, le contrat d’alternance continue pour minimum 12 mois généralement : il est important de continuer à prendre des rendez-vous réguliers avec les managers et les équipes RH, pour s’assurer que l’alternant s’épanouisse au sein de l’entreprise. En effet, il ne faut pas oublier de penser à l’après. Une formation en alternance peut déboucher sur une embauche en CDI. Dans le cas contraire, le rôle des ressources humaines est de garder le lien avec le jeune. Il pourrait revenir un jour, c’est ce qu’on appelle l’employé boomerang. 


Découvrez le replay de notre webinar spécial Alternance !

Publié par
Maud Laurent
Partager

Articles suivants

[COMPARAISON] Les méthodes de sélection des candidats

Même si certaines méthodes d'évaluation de candidat sont populaires, toutes n’ont pas la même fiabilité. Comment faire le tri entre chaque méthode et choisir la meilleure pour réussir ses recrutements ?

Noémie Baudouin
Lundi 06 septembre
Lire
Comment valoriser l’engagement collaborateur dans sa marque employeur en 2021 ?

La politique de bien-être au travail que vous mettez en place au sein de votre entreprise doit se voir en externe. En plus de fidéliser vos talents, cela vous aidera à attirer les meilleurs candidats ! Voici quelques clés pour intégrer vos actions dans votre stratégie de marque employeur, afin d’en tirer le maximum de profit. 

Maud Laurent
Jeudi 27 mai
Lire
Les clés de l'engagement collaborateur en 2021 

La crise sanitaire perturbe la qualité de vie au travail des équipes qui peuvent alors perdre en motivation et en implication. C’est pourtant précisément ce que les entreprises doivent éviter pour rester performantes.

Noémie Baudouin
Lundi 26 Mai
Lire

Vous souhaitez recevoir nos conseils par email ?

Abonnez-vous pour recevoir notre newsletter tous les mois

Téléchargez notre livre blanc Empowering the New Gen !

Toutes les clés pour faire de l'entreprise un lieu d'impact et d'épanouissement pour la nouvelle génération

Télécharger le livre blanc