4 avril 2019

Les 10 citations à retenir de notre conférence Empowering the New Gen

Ce sont plus de 200 experts RH qui se réunissaient avant-hier à l'événement “Empowering the New Generation” au Centre Pompidou, pour réfléchir aux attentes de la nouvelle génération et aux différents moyens de libérer leur potentiel d’action et d’impact en entreprise !

Retour sur 10 citations qui nous auront marqués en cette matinée d’échanges et de débats menés par notre modérateur Jérémy Lamri (Directeur Innovation, Recherche et Prospective chez JobTeaser) :

Réinventer le management : oui, mais comment ?

1. “Les générations plus âgées ont un rôle de passeur : les jeunes nous disent que le monde change, c’est aux plus expérimentés de les aider à activer ce changement ! ” - Valérie Goutard, Responsable des équipes Recrutement, Campus Management, Innovation RH, Société Générale

Certes, la nouvelle génération n’est pas la seule à vivre les mutations technologiques et sociétales d’aujourd’hui. Mais elle incarne ces changements, notamment aux yeux des profils plus expérimentés qui doivent se nourrir de la vision et des attentes des jeunes pour mieux les accompagner. Concrètement, cela implique d’adopter avant tout une posture d’écoute, et dans un deuxième temps une posture de mentor ou de coach.  

2. “La nouvelle génération n’attend ni un «pote », ni un chef tout-puissant, mais un manager partenaire qui saura lui faire confiance. ”- Célia Galas, CMO, JobTeaser

1 jeune sur 2 n’est pas satisfait de la qualité du management dans son organisation, selon les résultats d’une étude que nous avons menée avec YouGov auprès de 1000 jeunes. Ce que les jeunes recherchent ? Plus de confiance, de reconnaissance, de transparence. Et ce qu’ils mettent de côté est tout aussi intéressant : l’empathie et la proximité (41%), ou encore, l’expertise (37%), sont beaucoup moins déterminants pour eux !

3. "Donnez les clés de la voiture à la nouvelle génération…et demandez-leur de nous appeler avant de foncer dans le mur !"  - Flavius Fejes, CEO, HeyCo

C’est tout le paradoxe entre le besoin d’accompagnement et le besoin d’autonomie qu’incarne et revendique cette nouvelle génération. Le secret : leur montrer que vous avez bien confiance en eux… mais qu’en cas de besoin, ils peuvent aussi compter sur vous (autrement dit : “you’ve got their back!” 😉).

Comment révéler les talents ?

4. “J’ai été élevée avec l’idée qu’on exerçait une fonction en entreprise, et que nos talents en tant que personnes n’étaient pas forcément bienvenus dans cette fonction.”  - Bénédicte Tilloy, Partner, Schoolab

Il y quelques années, les barrières entre vie privée et vie professionnelle étaient beaucoup plus rigides, et la séparation entre une fonction et la personne qui l'occupe beaucoup plus claire. Aujourd’hui, les normes changent : les jeunes font voler en éclats la distinction entre la personne qu’ils sont dans leurs vies personnelles et la fonction qu’ils exercent. Les entreprises qui encourageront cette démarche retrouveront des collaborateurs plus authentiques, qui, bien au-delà de leurs compétences, libéreront leurs passions au service d’un projet collectif.  

5. “La barre verticale du T, c’est le coeur de métier. Une fois qu’on le maîtrise, il faut activer la barre horizontale : sortir de sa zone de confort, aller vers de nouveaux challenges.” - Kamel Medjabra, Responsable de la Communication humaine, Decathlon

Dans un monde du travail qui nécessite de plus en plus d’agilité, le collaborateur ‘T’ représente le bon équilibre entre l’expertise et la curiosité. Pour aider un jeune collaborateur à monter en compétences, il faudra l’aider à maîtriser sa spécialité (la fameuse barre verticale du T), mais par ailleurs ne pas hésiter à le lancer sur des projets transverses qui découlent de ses autres multiples talents ou curiosités (la barre horizontale). C’est tout l’intérêt de travailler avec des personnes multi-potentielles, et permet aussi à cette génération de “switcheurs” de trouver son compte dans une seule et même entreprise !

Entre le collectif et l’individuel, créer un cadre adapté

6. “Aujourd’hui, le statut n’existe plus. On revient à l’humanité de chaque personne, à la confiance et l’estime de soi, au regard des autres. Le manager va être déclaré par les autres plutôt que par le statut.” - Mathilde Le Coz, Directrice des Talents et de la Transformation RH, Mazars

La nouvelle génération challenge la «légitimité naturelle» et ne reconnaît pas forcément l’autorité par le statut. Cela implique qu’au quotidien, un bon manager doit incarner les valeurs de l’entreprise et faire la démonstration de ses bonnes intentions. Plutôt que de faire gagner sa confiance, c’est aujourd’hui à lui de gagner la confiance de son équipe !

7. “Ce n’est pas l’institution qui impose les règles, c’est le collectif.” - Laura Lesueur, Learning Director, 360 Learning

Souvent, même si on est prêt en théorie à donner plus de liberté aux collaborateurs, on peine à construire le cadre idéal. Mais dans la pratique, le pouvoir du collectif et de l’auto-régulation peuvent être très forts. Par exemple, certaines entreprises proposent le télétravail sans limites, et personne n’en abuse, car c’est le travail de toute une équipe qui est en jeu. Quand les collaborateurs se sentent investis d’une réelle confiance, ils se sentent aussi redevables !

8. “On est pas un collectif de free-lances, on est une entreprise avec une culture, qui opère sur un cadre commun.” - Marjolaine Grondin, CEO, Jam

Attention cependant de ne pas tomber dans le piège du zéro-contraintes ! Une équipe soudée passe aussi par la création et l’incarnation de valeurs partagées. Difficile de mettre cela en place sans avoir de cadre commun en termes d’horaires, de culture, voire même de process.

La recherche de sens et d’impact : une quête partagée

9. “Chacun de nous va passer en moyenne 80 000 heures à travailler dans sa vie. Quels choix faisons-nous pour trouver du sens à notre travail et contribuer à un monde meilleur ?" - Matthieu Dardaillon, Cofondateur, Ticket for Change

Une grande majorité des jeunes souhaite avoir un impact dans la société. Et aujourd’hui, le monde du travail est aligné :  il est tout à fait possible de poursuivre une carrière à impact, d’être rémunéré pour contribuer à un monde meilleur, peu importe le type d’entreprise que l’on rejoint. Et quelles que soit nos valeurs, pour Matthieu Dardaillon, rejoindre une entreprise dont on ne partage pas les convictions, c’est tout simplement une folie.

10. “C’est aussi à nous, à la jeune génération, aux étudiants, de dire:  si vous m’engagez, je m’investis et j’apporte des solutions !” - Chloé Boutchneï, Strategy & Operations Manager, Everycheck

Si l’entreprise répond aux besoins de la nouvelle génération, celle-ci doit elle aussi être prête à s’engager auprès de son équipe ! C’est du donnant-donnant : aujourd’hui, les entreprises proposent de nombreuses opportunités de participer au projet collectif (brainstormings, idéation collective, gestion de projet de manière autonome) et de multiples moyens de s’engager en entreprise (initiatives RSE, impact investing, journées solidarités). Une fois la nouvelle génération embauchée, à elle de jouer !

Pour découvrir des pistes d’action concrètes et des exemples d’initiatives mises en oeuvre en entreprise, téléchargez notre livre blanc Empowering the New Generation.

Publié par
Sara Chatterjee
Partager

Articles suivants

Marque employeur : 7 campagnes réussies pour attirer les jeunes talents

La guerre des talents dans la ligne de mire des services RH, l’innovation et la créativité s’invitent dans les stratégies de sourcing. Aujourd’hui, pour attirer les candidats et les fidéliser, une entreprise doit à la fois susciter l’intérêt, plaire, convaincre et inspirer à travers une marque employeur affirmée et cohérente. Voici une sélection sectorielle des meilleures campagnes de marque employeur qui ont su se distinguer.

Laure Girardot
2 Décembre 2019
Lire
KPI RH & Marque employeur : à quoi ressemblera votre tableau de bord en 2020 ?

Depuis quelques années, le marché du travail est marqué par une forte concurrence exigeant des entreprises de réinventer leur stratégie de recrutement et de fidélisation. En effet, 76% des entreprises se heurtent à des difficultés pour recruter. Pour adresser ces enjeux, la fonction RH s’adapte et propose de nouveaux leviers d’attractivité. Afin de mesurer la pertinence de ces récentes stratégies adoptées, les tableaux de bord RH évoluent, eux aussi. Focus sur les indicateurs RH (KPI) à suivre en 2020.

Laure Girardot
4 Novembre 2019
Lire
5 idées pour mettre en lumière vos métiers inconnus des étudiants et jeunes diplômés  

Comment convaincre cette nouvelle génération de travailleurs ultra connectée, en quête de transparence et portée par le sens ? Top 5 des idées pour mettre en lumière vos métiers.

Laure Girardot
3 septembre 2019
Lire

Vous souhaitez recevoir nos conseils par email ?

Abonnez-vous pour recevoir notre newsletter tous les mois

Téléchargez notre livre blanc Empowering the New Gen !

Toutes les clés pour faire de l'entreprise un lieu d'impact et d'épanouissement pour la nouvelle génération

Télécharger le livre blanc