Lundi 07 septembre 2020

La marque employeur en situation de crise sanitaire : quels sont les indispensables ?

La nouvelle génération est désemparée par la pandémie de Covid-19 : selon 57% des jeunes, c’est leur génération qui paiera le plus lourd tribut de la crise. Impression confirmée par l’Organisation Internationale du Travail (OIT), qui, dans une étude récente, a qualifié les moins de 30 ans de “principales victimes” du marasme économique. Dans ce contexte inédit, les étudiants et jeunes diplômés cherchent, plus que jamais, à être rassurés par un potentiel employeur. 

Mais côté entreprise, le climat d’incertitude généralisé a influencé la capacité à se projeter, ne serait-ce que sur les quelques mois à venir. Or, 36% des 18-24 ans déclarent s’attendre à de la transparence sur la situation de l’entreprise en cette période. En pleine crise de confiance, comment communiquer de manière authentique, attirer les meilleurs candidats, et projeter une image rassurante de l’entreprise ? Dans cet article, retrouvez quelques pistes simples et clés-en-main pour définir votre stratégie marque employeur post-crise sanitaire.   

✌️ Votre point de départ : l’expérience collaborateur 

Post-crise, un facteur reste inchangé : vos collaborateurs restent les premiers ambassadeurs de votre marque employeur. De par leurs communications sur les réseaux sociaux, les avis qu’ils publient sur Google ou Glassdoor, ou le simple bouche à oreille, ils renvoient - parfois sans même le savoir ! - une image de vous. Avant de remettre à plat vos communications vers l’extérieur, pensez à ceux qui travaillent au quotidien pour réaliser les ambitions de votre entreprise. Quelques idées simples pour mieux les accompagner et s’assurer qu’ils renvoient une image positive et juste de votre entreprise : 

Faites preuve de reconnaissance... 

Vos collaborateurs viennent de vivre une période extrêmement tumultueuse, et l’incertitude qu’ils ont subie se prolonge… Selon leur cas, ils ont fait face à des situations diverses et variées : certains ont peut-être expérimenté le télétravail complet pour la première fois. D’autres, considérés comme “travailleurs essentiels”, ont bravé la pandémie pour se rendre sur leur lieu de travail tous les jours. D’autres encore sont peut-être restés au chômage partiel malgré le déconfinement. En tant qu’employeur, il est essentiel de valoriser leur résilience, les efforts fournis et les nouveaux sommets atteints. 

Cela peut passer par : 
  • une communication officielle soulignant la réussite des équipes, 
  • des moments privilégiés d’échange avec la hiérarchie, par exemple des sessions régulières de Q&A en visioconférence
  • un geste de reconnaissance, par exemple l’envoi de fournitures utiles par la Poste.   

Toute occasion est bonne pour remercier vos équipes, dans le respect, bien évidemment, des normes sanitaires et de la distanciation sociale. 

… et soyez transparents sur le chemin à parcourir

Bien qu’ils aient conscience du climat d’incertitude, vos collaborateurs seront preneurs, dans la mesure du possible, de toute information sur l’avenir de l’entreprise. Ils apprécieront que le management leur communique de manière transparente les résultats atteints (même s’ils ne sont pas à la hauteur), l’impact du Covid-19 sur l’activité de l’entreprise, et les scénarios envisagés pour la suite. Leur faire part, autant que possible, de ces discussions, permettra de devancer toute zone d’ombre, supposition ou éventuelle rumeur, tout en gardant à flot la motivation de vos collaborateurs. 

Communiquez clairement sur vos politiques internes

A la suite du confinement, l’entreprise aura sans doute décidé de certaines mesures pour faire face à la situation sanitaire et économique. Vous passez au télétravail à 70% ? Vous êtes contraints de geler plusieurs recrutements ? La disposition des bureaux doit changer ? Dès que les décisions sont prises, privilégiez des communications claires et cohérentes. Gagnez du temps en anticipant certaines questions qui pourraient se poser en préparant un FAQ à la portée de chacun. 

Montrez-vous disponible... mais privilégiez des moments d’échange balisés 

Pour ne pas être submergé de sollicitations, créez un espace ou un moment dédié pour apporter réponses ou soutien à vos collaborateurs. Par exemple : 

  • un channel Slack, ou d'autre messagerie interne, dédié “OrgaCovid” qui peut également servir de forum d’entraide pour vos collaborateurs
  • un moment de la journée clairement défini pendant lequel vous êtes à disposition des collaborateurs.

 Le fait de bien baliser ces moments vous libérera du temps pour avancer sur d’autres sujets tout aussi pressants en cette période compliquée. 

QVT : créez des petits moments d’échange et de partage en virtuel 

Pour maintenir la cohésion d’équipe, la Qualité de Vie au Travail s’avère d’autant plus importante dans le nouveau contexte du respect des règles sanitaires. Si vos équipes sont au télétravail complet ou partiel vous pouvez vous appuyer sur des services de messagerie instantané comme Slack pour créer des “rituels” ou des petits moments de partage : 

  • Des “pauses déjeuners à distance”, avec matching aléatoire des collaborateurs qui se retrouvent en ligne (pratiqué chez Spendesk)
  • Des cours de sport à distance, comme pratiqué chez Swile (ex-Lunchr)
  • Le partage de photos et des moments de convivialité (challenge cuisine, sport, etc.)

Retrouvez toutes les meilleurs pratiques des entreprises de notre écosystème ici. 

👉 Votre atout : les managers  

Les managers jouent un rôle clé dans le maintien de la motivation de vos équipes. Ils seront garants d’une bonne communication interne et pourront faire remonter de manière fluide et complète les retours des collaborateurs. En les équipant de certains outils simples, vous leur permettrez de : 

  • Recueillir de manière efficace les impressions des collaborateurs sur la nouvelle organisation 
  • Inscrire certains changements qui ont été positifs dans la continuité 
  • Communiquer de manière cohérente sur les décisions du top management 
  • Savoir identifier les difficultés de ses collaborateurs et leur état de santé mentale
L’intelligence collective : moteur de progrès en entreprise !  

En tant qu’entreprise, vous avez vécu une période de grands bouleversements qui a modifié votre quotidien. Si cela n’a pas déjà été fait, la rentrée peut être le bon moment d’organiser une réunion “débrief”, afin d’identifier les pratiques, outils et modes de fonctionnement qui, selon vos collaborateurs, seraient à conserver, ou, au contraire, à proscrire. 

Chaque manager peut mettre en place un temps d’échange avec ses équipes (en présentiel ou en ligne, selon vos usages). Une réunion en 1:1, lorsqu’elle est possible, peut être particulièrement favorable à ce type d’exercice. Vous pouvez fournir à vos managers des éléments de langage comme dans le tableau ci-dessous (adaptation d’une proposition du Réseau des Conseillers en Organisation du Travail et Conduite du Changement RH) , pour lui permettre de mener à bien la discussion tout en respectant les difficultés auxquelles ont pu faire face vos collaborateurs . 

En menant ce type d’exercice, vous : 

  • Faites preuve d’empathie en demandant des retours à vos collaborateurs
  • Valorisez leurs apports et leur ressenti
  • Inscrivez dans la durée certains changements qui auront été vécus comme positifs 

Communiquer de manière cohérente sur les décisions du top management 

Informez en premier lieu les managers des décisions prises en interne afin qu’ils puissent les communiquer à leurs équipes. Donnez-leurs les outils et les éléments de langage leur permettant d’appréhender au mieux les interrogations de leurs équipes. Par exemple, vous pourriez leur fournir un deck de slides complet que chacun adaptera et présenterait ensuite en réunion d’équipe. 

🎤 Votre vitrine : la comm’ externe 

Vos collaborateurs se sentent écoutés, valorisés, motivés ? C’est le moment de faire rayonner cela auprès de vos potentiels candidats, toujours en quête d’informations sur le vécu des collaborateurs. En effet, 31% des candidats sont demandeurs d’informations sur le quotidien en entreprise, selon une étude de Parlons RH.

Vu le contexte actuel, les forums de recrutement dans les écoles vont se faire de plus en plus rares, ou du moins, se transformer. 55% des jeunes se tournent vers les réseaux sociaux pour obtenir des informations sur l’entreprise. Quelques réflexes qui vous permettront de les séduire : 

Misez sur l’employee advocacy 

Demandez à vos collaborateurs de prendre la parole à votre sujet sur les réseaux sociaux. 

  • Le plus simple : ils laissent une note sur notre entreprise sur Google Reviews pour faire remonter votre moyenne.
  • Un cran au-dessus : ils créent un profil sur Glassdoor ou Choosemycompany et laissent un avis détaillé. 
  • Le top : Vous identifiez des “collaborateurs-influenceurs” au sein de votre entreprise (pourquoi pas votre PDG, mais regardez aussi du côté de collaborateurs qui ont un grand nombre de contacts ou de followers !). Vous pouvez leur donner des éléments de langage pour s’exprimer sur : la gestion de la crise dans votre entreprise, la communication, les leçons tirées de cet épisode, etc.

Retrouvez nos conseils pour faire rayonner votre marque employeur sur les réseaux sociaux, en collaboration avec My RH Community. 

Prenez la parole sur les sujets du moment 

Selon une étude de LinkedIn, les publications ayant suscité le plus d’engagement sur la plateforme pendant le pic de la crise sont celles qui étaient axées sur la solidarité et le soutien. 

Image LinkedIn

Pendant cette période, certaines entreprises qui ont mis en place des initiatives pour soutenir les soignants en ont parlé sur leurs réseaux. D’autres ont, plus simplement, remercié le personnel soignant de leurs efforts. 

Vous pouvez faire preuve de solidarité et d’empathie en prenant la parole sur des sujets tels que la résilience de vos collaborateurs, les moments de partage que vous mettez en place, ou différentes initiatives pour soutenir vos employés en cette période difficile. Privilégiez les réseaux sur lesquels vous avez un maximum d’abonnés, et n’oubliez pas de vous exprimer sur votre page entreprise JobTeaser afin de toucher directement les jeunes talents ! 

Exemple de post LinkedIn de JobTeaser sur une initiative solidaire

Votre attrait : l’expérience candidat 

L’expérience candidat est d’autant plus importante qu’un nombre croissant de recrutement doivent désormais se faire en ligne. Le challenge ? Intégrer un maximum “d’humain” à un parcours à dominante virtuel pour mettre vos candidats en confiance. Nos conseils pour faire la différence : 

Proposez un parcours fluide et cohérent 

Que vous optiez pour un parcours à 100% virtuel ou non, adaptez-le aux besoins du moment. Par exemple, une rencontre informelle avec l’équipe ne se prête pas forcément au contexte actuel. Dans tous les cas, permettez à vos candidats d’avoir une visibilité globale sur le déroulement de votre processus de recrutement dès leur consultation de l’offre. Puis, à chaque étape, faites-leur un petit rappel de ce qui les attend pour les rassurer. 

Détaillez votre offre 

Faites transparaître les valeurs et le positionnement de l'entreprise. Outre les missions de poste, ajoutez des informations sur l’ADN et les valeurs de l’entreprise, aspects que la nouvelle génération tient particulièrement à coeur. Dans un parcours majoritairement virtuel, le “ton” rédactionnel est important : il faut que vos communications reflètent réellement la “personnalité” de la boîte.  Aussi, n’hésitez pas à vous faire relire si besoin par un.e collaborateur.trice communicant.e !

L’entretien 

Un entretien est à deux sens : le candidat aussi vous évalue ! Quelques tips pour que son impression soit favorable : 

  • S’assurer du bon déroulement logistique de l’entretien : tester la plateforme en amont, bien communiquer les identifiants/le lien de connexion, etc. 
  • Préparer l’entretien : avoir bien parcouru le CV du candidat pour être en mesure de rebondir et confirmer les compétences nécessaires au post 
  • Être en mesure de répondre aux questions du candidat sur la situation de l’entreprise et sur le quotidien au vu du contexte actuel 
  • Maîtriser l’art du selling : prêter attention à ce que recherche le candidat pour lui démontrer (à condition que cela soit vrai !) que votre boîte peut le lui offrir.  
Gérer les refus 

⅔ des candidats déclarent moins aimer une entreprise après y avoir postulé et n’avoir pas obtenu de réponse. 1 candidat sur 5 entreprendra même une action négative après ce refus (comme un commentaire sur Glassdoor ou une communication à son réseau). Pour satisfaire les attentes de ces candidats refusés à moindre coût, pensez à : 

  • Envoyer un email de refus, même automatisé aux candidats refusés sur CV. Vous pouvez pour cela utiliser un ATS (Application Tracking System). 
  • Prendre le temps d’appeler, ou d’envoyer un email plus détaillé, aux candidats qui ont avancé plus loin dans le processus. 

Pour aller encore plus loin, consultez notre article sur le recrutement 100% en ligne ou téléchargez notre checklist. 

Une période de crise est souvent synonyme d’urgence et d'incertitude : ce n’est pas forcément le moment de tout remettre à plat ! En revanche, le fait de miser sur vos forces, à savoir :  vos collaborateurs, votre culture d’entreprise et une communication claire et transparente, vous permettra de faire la différence auprès des meilleurs candidats. 

Publié par
Sara Chatterjee
Partager

Articles suivants

RH et télétravail: notre sélection d’outils et de bonnes idées pour une expérience salarié réussie 

Que l’on adhère ou pas au télétravail, la crise liée au COVID-19 a changé la donne pour tous les salariés, mais aussi tous les RH qui ont adapté leurs habitudes au quotidien. Chez JobTeaser, notre équipe RH a testé de nouveaux modes de fonctionnement et d’outils. En voici une sélection pour vous soutenir dans cette redéfinition générale de l’espace de travail, qui demande parfois de repenser la relation entre RH et salariés.

Maud Laurent
Lundi 6 Juillet 2020
Lire
Recrutement et cohésion des équipes : comment développer une culture d’entreprise à l’épreuve de la crise ?

Lors d’un récent webinar avec Swile (ex-Lunchr), nous avons évoqué comment garder le lien et la cohésion à distance, mais aussi comment en tirer parti pour faire la différence sur le marché du recrutement. Plus de 500 RH assistant au webinar ont partagé leurs bonnes pratiques - et leurs nombreuses questions. Les voici réunies ici.

Noémie Baudouin
Mercredi 13 Mai 2020
Lire
Onboarding à distance : comment s'y prendre ?

L’un des sujets qui préoccupe de nombreuses équipes RH en ce moment est d’accueillir les personnes arrivées dans leur entreprise juste avant le confinement, voire pendant. Au sein de JobTeaser, c’est aussi l’une de nos problématiques RH du moment - et nous avons dû nous adapter vite ! Voici donc nos conseils pour intégrer à distance, avec les témoignages de 3 de nos nouveaux arrivants qui racontent leur expérience.

Noémie Baudouin
Mardi 07 Avril 2020
Lire

Vous souhaitez recevoir nos conseils par email ?

Abonnez-vous pour recevoir notre newsletter tous les mois

Téléchargez notre livre blanc Empowering the New Gen !

Toutes les clés pour faire de l'entreprise un lieu d'impact et d'épanouissement pour la nouvelle génération

Télécharger le livre blanc